Wandile Sihlobo craint une chute de 19% de la superficie de maïs en Afrique du Sud

0

Le responsable de la recherche agricole à la Chambre de commerce agricole (Agbiz) a soutenu que la surface ensemencée en maïs pourrait se contracter de 19% pour une superficie totale de 1,98 million d’hectares pour la campagne 2018/2019 en Afrique du Sud.

Si l’on se fie à Wandile Sihlobo, cette situation principalement imputable notamment au temps sec qui a retardé les semis dans certaines régions de production, devrait faire baisser la production en-dessous de l’objectif de production fixé (12,2 millions de tonnes).

« La superficie emblavée s’inscrira à peu près dans la même ligne que celle enregistrée durant la période de sécheresse en 2015/2016. La production s’élevait alors à 7,8 millions de tonnes de maïs, ce qui faisait du pays, un importateur net, vu que la consommation de la céréale tourne autour de 10,8 millions par an », indique M. Sihlobo.

« Si nous considérons la situation actuelle des activités, les ensemencements tardifs ou ceux qui n’ont pas encore eu lieu, le pays pourrait connaître une situation difficile en 2019.», estime pour sa part, Jannie de Villiers, directeur exécutif de Grain SA, la principale association céréalière du pays.

Pour rappel, le maïs est la seconde plus importante culture en Afrique du Sud, après la canne à sucre. La céréale est principalement produite par des agriculteurs commerciaux. 

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here