Hausse de 1,7 % des émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie

0

L’Agence internationale de l’énergie, dans son Global Energy & CO2 Status Report 2018 publié le 26 mars 2019, a indiqué que les émissions mondiales de CO2 liées à l’énergie ont augmenté de 1,7 % pour atteindre 33 gigatonnes (Gt) en 2018. Selon l’agence, cette augmentation est directement liée à la demande mondiale d’électricité qui a crû de 2,3% en 2018, la plus forte croissance depuis dix ans. Si la demande de tous les combustibles a augmenté, c’est le gaz qui a été privilégié (+45%). La croissance du gaz a été particulièrement forte aux États-Unis et en Chine.

Après une stagnation jusqu’en 2016, les émissions mondiales de CO2, principal gaz à effet de serre, ont encore augmenté. Selon l’Agence internationale de l’énergie, les émissions mondiales de CO2 avaient stagné entre 2014 et 2016, à la suite des efforts fournis par les pays pour développer des technologies propres.

Mais entre 2017 et 2018, les rejets de dioxyde de carbone, principal gaz à effet de serre, sont repartis à la hausse. En cause, la croissance de la demande d’énergie qui est plus rapide que celle de la mise en place des technologies bas carbone.

Ainsi, la croissance économique mondiale a dopé la consommation d’énergie qui a atteint sa plus rapide progression en 10 ans. Conséquence, plus de 33 gigatonnes de CO2 ont été émis à travers le monde en 2018, ce qui contribue largement au réchauffement climatique, les principaux responsables étant la Chine, les États-Unis et l’Inde.

Malgré le développement des énergies solaires et éoliennes, les énergies fossiles continuent encore de satisfaire la plus grande partie des besoins des pays industrialisés. La Chine, les États-Unis et l’Inde sont responsables de 85% de l’augmentation des émissions mondiale de dioxyde de carbone.

Moctar FICOU / VivAfrik                               

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here