Exploitation du gaz : le Sénégal appelé à penser à la pêche et à l’agriculture

0

« Nous ne disons pas non à l’exploitation du gaz (…). C’est même une bénédiction pour le Sénégal, mais, il faudrait que les autorités pensent aux populations locales qui n’ont que la pêche et l’agriculture saisonnière comme activités. Et aujourd’hui, toutes ces activités sont menacées » a alerté Talla Diagne Guèye, membre d’une plateforme dénommée « Cayar vision future » vendredi 26 avril 2019 à Dakar lors du lancement officielle de ladite plateforme.

Les autorités Sénégalaises sont ainsi interpelées sur la nécessité de prendre en compte les préoccupations liées à la pérennité des activités de pêche en perspective de l’exploitation prochaine du gaz aux larges des côtes sénégalaises.

Il a ainsi demandé à l’Etat de prendre en compte les inquiétudes des populations locales afin de « trouver des solutions face à la menace qui plane sur le secteur de la pêche en rapport avec l’exploitation gazière et les changements climatiques ».

« Nous voulons que l’Etat du Sénégal et les bailleurs de fonds viennent vers nous, pour nous aider à trouver des solutions face à la menace qui pèse sur les activités des populations » a insisté le chargé de la communication de la plateforme.

« Nous avons constaté ces dernières années une avancée de la mer à un rythme inquiétant à Cayar (localité de la région de Thiès). L’exploitation future du gaz vo forcément entrainer une fuite des poissons qui étaient attirés par la quiétude », a prévenu Talla Diagne Guèye.

La plateforme « Cayar vision future » vise à offrir des formations et accompagner ses membres afin de capter des dividendes issus des retombées des ressources gazières à travers un plan de développement économique inclusif, selon ses initiateurs.

Sa mission va également consister à informer et à sensibiliser les populations de Cayar sur les enjeux liés à l’exploitation du gaz.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here