Un Sénégal sans déchets : Macky Sall met à contribution l’armée et la gendarmerie

0

Le Chef de l’Etat Sénégalais, Macky Sall n’a pas hésité à mettre en contribution l’armée et la gendarmerie pour traduire en réalité l’opération « zéro déchet », initiée par le gouvernement qui intéresse fortement la Mairie de la ville de Dakar. 

L’insalubrité qui prévaut dans les villes du Sénégal n’est pas du goût du président de la République, Macky Sall. « Il y a urgence à mettre fin à l’encombrement urbain. Il y a urgence à une mobilisation générale pour forger l’image d’un nouveau Sénégal. Un Sénégal plus propre, dans ses villes, dans ses quartiers, ses villages. Bref, je veux un Sénégal avec zéro déchet », avait déclaré le président de la République lors de la cérémonie de prestation de serment.

Macky Sall s’est engagé à prendre sans délai, des mesures vigoureuses en ce sens. Et a demandé la participation des autorités territoriales et locales ainsi que les mouvements et associations de citoyens.

Ainsi, la mairesse Soham El Wardini a annoncé que les Agents de sécurité de proximité (ASP) seront mis à contribution pour permettre un bon suivi de l’opération, demandant au Chef de l’Etat de l’appuyer avec l’implication des autorités militaires et de la gendarmerie de l’environnement avoir une ville très propre. 

Sous ce registre, la mairie de la ville et le Port autonome de Dakar ont signé le week-end dernier, une convention. Et d’après la source, 130 millions F Cfa seront dégagés par mois pour mettre les moyens nécessaires et le suivi de l’opération.   

Il est temps aujourd’hui d’opérer un changement de paradigme, en allant bien plus loin que l’intégration du recyclage dans la gestion des déchets. On ne peut pas produire toujours plus de déchets sous prétexte qu’ils sont recyclables, mais on doit en produire moins et les gérer autrement. Aujourd’hui, à travers le monde, de nombreuses villes, collectivités, entreprises et citoyens sont déjà engagés dans cette démarche de réduction des déchets et du gaspillage et nous pouvons nous inspirer de ces exemples, tout en nous adaptant aux réalités locales et en promouvant un développement juste et inclusif pour les populations.

Optimiser et allonger l’usage

Au Sénégal, l’usage des biens est prolongé par la récupération, très développée, de la grande majorité des biens de consommation utilisés dans le pays, mais également, des biens importés en provenance de pays développés. La réutilisation des emballages est également développée. Cette récupération n’est souvent pas vue de manière positive, mais plutôt comme une obligation pour des personnes qui n’ont pas les moyens de faire autrement. La tendance actuelle va cependant vers une diminution de la réutilisation, avec par exemple la distribution massive de produits neufs, à prix bas, et la multiplication des produits vendus en emballage individuel.

La démarche zéro déchet, zéro gaspillage vise à maximiser l’usage en promouvant la réutilisation, mais également le partage et la mutualisation des biens.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here