Officiel – Nigeria : Lagos adhère le réseau des places financières pour la finance climat

0

L’Afrique de l’ouest, particulièrement le Nigéria, vit de plein fouet les effets du changement climatique qui entravent la protection de la nature. Ainsi, dans le dessein de promouvoir un environnement durable au Nigeria, la ville de Lagos a rejoint le réseau des places financières pour la durabilité (FC4S) afin d’accroître les investissements réalisés dans ces projets.

Pour Pierre Ducret, le codirecteur du Financial Centres for Sustainability network, une initiative portée par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUD), « il y a un important besoin de capitaux privés pour mettre en place la finance verte et durable nécessaire pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris et les objectifs de développement durable. L’inclusion de Lagos dans la FC4S permettra de booster les efforts que nous faisons dans ce sens ».

Selon les autorités de Lagos, la place financière abritée par la ville liste plus de 860 actifs d’une valeur combinée de plus de 360 milliards $. Avec cette adhésion, la place financière africaine compte désormais trois membres. Lagos est la troisième place financière africaine, après Casablanca et Nairobi, à rejoindre le réseau qui comporte déjà 24 places financières réparties à travers le monde.

« Cette adhésion de Lagos au programme donne la possibilité au Nigeria, mais aussi aux autres pays de l’Afrique de l’Ouest, d’avoir accès aux financements durables pour les projets ayant un impact climatique ou social », a affirmé Satya Tripathi, le Secrétaire du Groupe de la gestion de l’environnement des Nations unies.

Rappelons que le Financial Centres for Sustainability network a pour objectif de permettre aux places financières membres de partager et d’améliorer les processus d’encouragement des investissements dans les projets écologiques.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here