L‘AIE projette une hausse de 50% des énergies renouvelables d’ici à 2024

0

L’Agence internationale de l’énergie (AIE) a affirmé, dans un rapport que les énergies renouvelables devraient croître de 50% dans le monde d’ici à 2024. Une information bien accueillie par les défenseurs de la planète. Si l’on se fie à cette structure, cette progression sera rendue possible par de meilleures politiques gouvernementales en faveur de la transition énergétique et la chute des coûts de production dans le renouvelable.

Dans le détail, l’Agence internationale de l’énergie indique que 1 200 gigawatts supplémentaires vont être produits dans le monde d’ici à 2024 grâce aux énergies renouvelables. Soit l’équivalent de la capacité électrique des Etats-Unis. Et c’est l’énergie solaire – produite par les panneaux photovoltaïques – qui va connaitre la plus forte progression.

La demande sera particulièrement forte pour les petites installations comme les toits des maisons, des supermarchés, des parkings ou encore des usines. Ces structures vont devenir de plus en plus autonomes en énergie en raison de la chute des prix  de production des panneaux photovoltaïques.

Les régions concernées sont d’abord la Chine, l’Union européenne, les Etats Unis, l’Inde, mais aussi l’Afrique et l’Asie. L’Agence internationale de l’énergie estime que, grâce au photovoltaïque, des dizaines de millions de personnes dans les pays africains auront un premier accès  à l’électricité dans les cinq ans à venir.

Un bémol toutefois. L’Afrique subsaharienne est la seule région où le développement du renouvelable ne décolle pas. Le mauvais état des infrastructures, le risque élevé pour les investisseurs et les retard des politiques gouvernementales sont les principales raison de ces lenteurs, selon l’AIE.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here