La mannequin Susan Garland mise sur la vente de son ouvrage pour financer un projet de reboisement dans le monde

0

La protection de l’environnement ne doit pas être exclusivement réservée aux autorités. C’est ce qu’a compris la reine de beauté irano-nigériane. Susan Garland qui a officiellement présenté son livre intitulé « La Terre est importante aussi : gérer la catastrophe climatique » (Ndlr : en anglais, « The earth is important too: managing climate catastrophe ») le 10 mai 2020 à Lagos, la capitale économique du Nigéria compte sur la vente de son livre, pour financer un projet de reboisement visant à planter un million d’arbres dans six pays du monde, dont quatre en Afrique. 

La star irano-nigériane est d’avis qu’après la pandémie du Covid-19, les gouvernements devraient immédiatement redoubler d’ardeur dans la lutte contre les changements climatiques. C’est cette idée que la mannequin entend transmettre aux leaders de la planète via son ouvrage.

La milite pour la cause climatique n’a pas hésité à présenter, à travers dix chapitres, les effets du changement climatique en Afrique, la destruction de la biodiversité au Moyen-Orient, la pollution atmosphérique causée par les combustibles fossiles, et l’influence négative des politiques publiques actuelles sur la prévention des catastrophes climatiques.

« La balle est dans notre camp. Nous devons faire des efforts pour réduire nos émissions, réutiliser nos déchets ou les recycler. Nous devons également nous assurer que les générations à venir n’auront pas des effets plus néfastes encore sur le changement climatique que nous n’en avons connus jusqu’ici » a martelé Susan Garland qui envisage de planter un million d’arbres après le Covid-19.

Pour atteindre cet objectif, la mannequin irano-nigériane a confié la vente de son livre à « Beyond Garland Initiative », la fondation créée par Susan Garland. En termes clairs, le top-model compte se servir des recettes récoltées grâce à cette vente, pour financer son projet de reboisement. Celui-ci prévoit de planter un million d’arbres dans six pays du monde, dont quatre en Afrique : le Nigéria, le Kenya, le Rwanda, Madagascar, les Philippines, et le Sri Lanka. « Il est important de noter que chaque vente de ce livre équivaut à deux arbres plantés », a précisé la militante écologiste.

Rappelons que cette initiative n’est pas la première la première expérience de Susan Garland. En 2019, la reine de beauté de 22 ans avait représenté le Nigéria au concours « Miss earth world ». La candidate nigériane avait décroché la dixième place de ce concours international de beauté annuel, visant à sensibiliser à l’écologie et à la protection de l’environnement.  

Moctar FICOU / VivAfrik                           

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here