Greta Thunberg promet de reverser le million du prix portugais Gulbenkian aux associations de défense de l’environnement

0

L’adolescente Suédoise par ailleurs figure emblématique du mouvement pour le climat ne va pas profiter des retombées du prix portugais Gulbenkian qui lui a été décerné lundi 20 juillet 2020. La militante a annoncé qu’elle allait redistribuer à des associations de défense de l’environnement la dotation de ce prix évalué à un million d’euros (1,56 millions CAD).

« C’est plus d’argent que je ne peux même pas commencer à imaginer, mais tout l’argent de ce prix sera donné via ma fondation à différentes organisations et différents projets, qui aident les gens sur le front de la crise climatique et écologique, notamment dans le sud de la planète », a expliqué l’adolescente de 17 ans dans une vidéo diffusée sur son compte Twitter. 

Dans le détail, elle précise que 100 000 euros seront versés à la campagne « SOS Amazonie » de la branche brésilienne de Fridays for Future pour répondre à la COVID-19 sur ce vaste territoire. Et le même montant à la Fondation Stop Ecocide, qui vise à instaurer un crime d’« écocide » dans la législation internationale.

La somme, Supérieure à celle versée au lauréat d’un prix Nobel, est la plus importante qu’ait jamais reçue la militante suédoise, connue pour avoir popularisé depuis 2018 le mouvement de grève et de manifestations de jeunes pour le climat.

Rappelons que le « prix Gulbenkian pour l’humanité », remis chaque année, est le dernier-né et le plus richement doté des prix de la fondation portugaise Calouste Gulbenkian. 

Ce prix vise à « reconnaître les personnes, groupes de personnes et ou organisations à travers le monde dont les contributions à l’atténuation du changement climatique et à l’adaptation (à celui-ci) se distinguent par leur nouveauté, leur innovation et leur impact », explique la fondation dans un communiqué. 

Le jury, qui comprend plusieurs scientifiques et experts du climat de renom, est présidé par l’ancien président portugais Jorge Sampaio. Ils ont choisi Greta Thunberg parmi 10 finalistes sélectionnés parmi 136 personnes nommées.

La jeune Suédoise avait déjà remporté en 2019 le « Right Livelihood Award », considéré comme un Nobel alternatif, doté de 100 000 euros. Elle avait annoncé, en février 2020, la création d’une fondation pour reverser ces fonds. 

Greta Thunberg avait en outre décliné, en octobre 2019, un prix remis par le Conseil nordique, jugeant que « le mouvement pour le climat n’avait plus besoin de prix ».   

Moctar FICOU / VivAfrik                     

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here