La crue du fleuve Sénégal à l’origine d’une légère remontée des eaux à Bakel

0

La division régionale de l’hydraulique de Saint-Louis, une région située au nord du Sénégal a fait part que les eaux du fleuve Sénégal, après avoir amorcé un retrait à la station de Bakel (est), ont affiché une légère remontée mardi 22 septembre 2020.

Le plan d’eau, qui avait reculé à la cote de 8,69 mètres lundi 21 septembre 2020, est remonté à 8,72 mètres mardi matin, explique-t-elle dans un bulletin hydrologique transmis à la presse.

Plus en aval, à Podor, la crue du fleuve Sénégal affiche toujours une tendance haussière, mais en avançant à un rythme plus lent qu’au cours de ces derniers jours.

Selon la division régionale de l’hydraulique de Saint-Louis, le plan d’eau a gagné 2 centimètres entre lundi 21 et mardi 22 septembre 2020, passant de 4,80 mètres à 4,82 mètres, se rapprochant un peu plus de la cote d’alerte de 5 mètres.

Si l’on se fie à cette source, à Richard-Toll où la cote d’alerte est de 3,35 mètres, le plan d’eau, resté stationnaire dimanche 20 et lundi 21 du mois en cours, affiche une tendance haussière. De 3,07 mètres, lundi à 8 heures, il affichait mardi matin une cote de 3,08 mètres, contre 2,98 mètres, le 22 septembre de l’année 2019.

Le niveau du fleuve Sénégal à Saint-Louis se situe encore loin de la cote d’alerte de cette station, qui est de 1,75 mètre. Il est en effet de 1,14 mètre, ce mardi dernier, contre 1,15 mètre, le 22 septembre 2019 à 8 h 00.

La décrue se poursuit à Matam, où l’eau du fleuve Sénégal a reculé de 8 centimètres au cours des dernières vingt-quatre heures. Dans cette station, son niveau est redescendu à 8,19 mètres ce matin, contre 8,27 mètres, lundi 21 septembre 2020, pour une cote d’alerte de 8 mètres.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here