Regarder des vidéos d’animaux peut réduire votre stress de 50 %

0

C’est bien connu, les animaux nous aident souvent à nous calmer dans des situations stressantes. Un constat que démontre une fois de plus cette étude menée par l’université de Leeds au Royaume-Uni en partenariat avec le site touristique Western Australia. Plus précisément, les résultats de cette étude menée sur 19 participants ont démontré une réduction significative du stress après seulement 30 minutes passées à regarder des vidéos d’animaux mignons tels que les quokkas, ces animaux australiens surnommés les plus heureux du monde.

Les tests ont été menés sur 19 personnes au total parmi lesquelles 15 étudiants de l’université de Leeds qui devaient passer un examen 90 minutes après l’expérience, et quatre membres du personnel qui avaient déclaré être stressés au travail, détaille l’étude.

En une demi-heure, les personnes ont vu en moyenne leur rythme cardiaque réduire de 6,65% passant de 72,2 bpm (battement par minute) à 67,4 bpm. Même constat en analysant la pression artérielle qui a diminué de 14,9% en moyenne en pression systolique et jusqu’à 18,28% en pression diastolique. Chez le participant présentant le rythme cardiaque le plus élevé, une diminution de 23,3% en pression artérielle diastolique a été observée. Un résultat qualifié « d’impressionnant » par l’étude pour seulement 30 minutes de test.

Cette diminution a fait passer la moyenne du groupe ayant une pression artérielle élevée à une pression artérielle normale : « Tout au long de la session, le rythme cardiaque et la pression artérielle ont diminué chez tous les participants pour atteindre un niveau considéré comme sain et indiquant un taux de stress et d’anxiété limité », a commenté Dr. Andrea Utley, l’une des chercheuses de l’université de Leeds. Chez les personnes testées, le niveau d’angoisse a diminué en moyenne de 35,1 %. Dans certains cas individuels, le niveau d’anxiété a réduit de presque 50 %, indique l’étude.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here