Le parc éolien de Nxuba (140 MW) d’Enel Green Power inauguré en Afrique du Sud

0

L’inauguration du parc éolien de Nxuba de la compagnie Enel Green Power, société du Groupe Enel qui s’occupe du développement et de la gestion des activités de génération d’énergie à partir de sources renouvelables telles que le solaire, la géothermie, l’éolien, l’hydroélectricité permet aux autorités Sud-Africaines d’augmenter leur portefeuille énergétique.

Mieux, Enel Green Power va désormais injecter 140 Mégawatts (MW) dans le réseau électrique de la compagnie publique sud-africaine Eskom grâce à son nouveau parc éolien. L’installation située à Nxuba (dans la province du Cap-Oriental) a été mise en service récemment par la filiale énergie renouvelable du groupe italien d’Enel.

L’infrastructure a été inaugurée le 27 octobre 2020 par Enel Green Power dans la province du Cap-Occidental en Afrique du Sud. L’installation qui dispose d’une capacité de 140 MW entre en service environ deux ans après le lancement des travaux par la filiale énergie renouvelable du groupe italien Enel.

La réalisation du projet éolien a représenté 2 millions d’heures de travail. L’énergéticien a fait appel aux services de particuliers et de petites et moyennes entreprises (PME) de la Blue Crane Route et des municipalités locales de Raymond Mhlaba pour l’accompagner dans la mise en œuvre du projet éolien. C’est le cas d’Adelaide, Cookhouse, Somerset East et Bedford, a-t-on appris de Enel Green Power.

Cette compagnie va exploiter le parc éolien et injectera l’électricité produite dans le réseau de la compagnie publique sud-africaine Eskom pendant 20 ans, selon un contrat d’achat d’électricité (CAE) qui lie les deux entreprises.

Le parc éolien de Nxuba est l’un des cinq projets attribués à Enel Green Power dans le cadre du Programme d’approvisionnement en énergies renouvelables de l’Afrique du Sud (REIPPP). Les quatre autres parcs sont en développement à Oyster Bay, Garob, Karusa et Soetwater. Ils disposeront chacun d’une capacité de 140 MW, soit une production totale de 700 MW pour les cinq parcs éoliens. D’après Enel Green Power, 460 GWh d’énergie éolienne sera injecté chaque année au réseau électrique national sud-africain. Les installations devraient également permettre d’éviter les émissions de 500 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère pendant la même période.

Signalons que la mise en œuvre des projets éoliens nécessitera un investissement de 1,2 milliard d’euros. En 2018, Enel Green Power a signé des accords de financement avec Nedbank et Absa. Les deux banques sud-africaines ont prêté 950 millions d’euros, soit 80 % du coût du projet. Les 250 millions d’euros restant seront investis par Enel Green Power, sous fonds propres.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here