9ème édition inwiDAYS : l’innovation digitale des startups au service de la relance économique

2

inwiDAYS célèbre, cette année, les startups qui se sont démarquées en 2020, participant à la réinvention de métiers et services adaptés au contexte sanitaire actuel. Grande annonce lors de cette édition : la signature d’une convention de partenariat avec la Banque Africaine de Développement. Evénement incontournable des startups marocaines, inwiDAYS s’est tenu le 25 et 26 février dans un format digital adapté au contexte particulier de la crise sanitaire. L’année 2020 a été, en effet, marquée par la mobilisation des startups qui, grâce à leurs innovations, ont contribué à la réinvention de métiers et services adaptés ; d’où le choix de la thématique de cette année : « La relance économique via l’innovation digitale : Quel futur pour les Startups Marocaines ? ».  Ainsi, lors de la 9ème édition de « inwiDAYS », des intervenants de renom dont des entrepreneurs et investisseurs à succès ont débattu, aux côtés de personnalités de l’écosystème entrepreneurial digital, de la place de la startup marocaine, et son avenir dans le cadre de la relance économique post-covid. Cette édition a été marquée par une annonce importante : la signature d’une convention de partenariat avec la Banque africaine de développement. Inwi et la Banque unissent ainsi leurs efforts pour identifier, accompagner et promouvoir les entrepreneurs porteurs de projets digitaux innovants et pérennes. Lancé en 2019 grâce à un financement du programme de partenariat Dano-Arabe, Souk At-Tanmia ambitionne de renforcer la dynamique entrepreneuriale dans le pays. Le programme apporte un appui holistique aux entrepreneurs incluant la formation, l’accompagnement et le financement. Il vise également le renforcement des acteurs de l’écosystème entrepreneurial et une meilleure coordination en vue d’une plus grande efficacité et efficience. A travers ce nouveau partenariat, inwi et la BAD visent à élargir l’offre d’accompagnement de l’innovation et de l’entreprenariat et renforcer le flux de projet des startups innovantes et des TPME à fort potentiel, apprend-on de fnh.ma.

3 startups marocaines se sont distinguées en 2020

La 9ème édition de inwiDAYS s’est clôturée par la consécration de 3 startups marocaines qui se sont distinguées en 2020 par l’innovation de leurs projets et leur soutien à la relance économique dans le contexte de la crise sanitaire. Les gagnants de la 9ème édition de inwiDAYS sont : le prix de l’impact positif de l’année : Santé Connect ; le prix de la meilleure startup à ambition africaine : ShipEx ; le prix coup du cœur du public : classe.ma. inwiDAYS s’est imposé au fil des années comme une plateforme de référence, d’échange et de débat autour des tendances du digital. Cet événement incontournable des startups marocaines, est une matérialisation des efforts de inwi pour la mise en avant de la nouvelle économie digitale et son soutien à la croissance des startups marocaines, ajoute fnh.ma.

Suisse : Le Maroc, invité d’honneur du « Festival d’innovation » touristique

Le Maroc sera l’invité d’honneur du « Festival d’innovation » touristique prévu fin avril à Lucerne, en Suisse, a annoncé le Forum mondial du tourisme de Lucerne (FMTL). « La présence du Maroc en tant que pays invité au Festival de l’innovation marque le début d’un partenariat prometteur », souligne le FMTL dans un communiqué, notant qu’« afin d’intensifier la discussion et de faire progresser les innovations, d’autres projets communs sont déjà en préparation ». Le Forum met en avant les potentialités du Royaume qui « innove dans le tourisme avec divers projets » et constitue « une destination touristique ambitieuse, activement impliquée dans le développement du tourisme mondial ». Le FMTL rappelle, dans ce sens, que l’Organisation mondiale du tourisme (OMT) tiendra cette année son Assemblée générale à Marrakech. Lors de ce festival, « le Maroc sera un axe majeur pour les acteurs de l’industrie du tourisme et les investisseurs ». Le Forum relève, en outre, que la Suisse et le Maroc entretiennent une étroite collaboration, notamment dans le domaine du tourisme, soulignant que « les deux pays travaillent main dans la main et défendent le développement du tourisme durable ». Le FMTL rappelle à ce propos qu’un programme de développement a été lancé avec la fondation Swisscontact. Son objectif est d’améliorer les conditions, en particulier pour les jeunes et les femmes dans les secteurs liés au tourisme. Il précise, par ailleurs, qu’il ajoutera l’Université polytechnique Mohammed IV à son réseau universitaire international, notant que « le Maroc jouera un rôle actif dans le groupe de réflexion » du Forum. Lors du «Festival de l’innovation», des personnalités de premier plan de l’industrie du tourisme et de la politique, ainsi que des investisseurs et des start-ups se réuniront pour discuter des nouvelles approches les plus brillantes. Le Forum mondial du tourisme de Lucerne met en relation des experts de l’industrie du tourisme depuis plus de 10 ans et offre aux participants une plate-forme unique d’échange d’idées. Avec sa plateforme internationale d’échange et d’évaluation de nouvelles idées, il se propose de créer le cadre idéal pour rapprocher les jeunes du savoir-faire des experts du secteur et des investisseurs, notifie pour sa part leconomiste.com.

Moctar FICOU / VivAfrik

2 Commentaires

Laisser un commentaire