Journée mondiale de l’eau : Ecofilae expose les projets d’économie circulaire de l’eau

0

Ecofilae, une société indépendante et innovante disposant d’une expertise reconnue en France et à l’international dans le domaine de l’Economie circulaire de l’eau (ECE) et en particulier sur celui de la Réutilisation des eaux usées traitées (REUT) de toutes origines ainsi que sur la gestion des eaux et sols salés remet sur la table la lancinante question de la réutilisation des eaux usées. 

En effet, la Réutilisation des eaux usées traitées est un procédé qui consiste à valoriser les eaux usées pour des usages bénéfiques. La réutilisation de ces eaux ne rencontre à nos jours l’approbation des populations avec seulement 2% à l’échelle mondiale. Malgré la multiplicité de leurs usages : irrigation, industrie, nettoyage… l’eau réutilisée est ainsi valorisée à l’infini et participe au développement durable des territoires.

Suffisant pour Nicolas Condom, Président-Fondateur d’Ecofilae de relever que « les boucles de réutilisation des eaux usées traitées s’intègrent pleinement dans un fonctionnement d’économie circulaire. L’idée est de maximiser l’efficience économique de l’eau en créant une boucle vertueuse entre sources et usages d’eaux traitées sur un territoire. Clairement, la REUT permet d’apporter des solutions durables et bénéfiques pour l’ensemble des acteurs du cycle de l’eau via des approches gagnant-gagnant ».

En dépit des efforts consentis par les promoteurs de ces eaux, les projets d’économie circulaire de l’eau peinent à voir le jour. C’est pourquoi, se désole Nicolas Condom, « ces 6 dernières années Ecofilae a participé au développement de plus de 7090 projets d’économie circulaire de l’eau dans le monde et à chaque fois le même constat : il y a une véritable méconnaissance du sujet à la fois par le législateur et par les parties-prenantes renforcée par l’absence de lien entre les acteurs de la filière. Une méconnaissance globalisée qui freine le développement des projets au niveau mondial ». « C’est pour pallier ce manque d’information et fédérer les acteurs mondiaux de la REUT qu’Ecofilae a imaginé et développé HotspotReuse. L’objectif final étant de démocratiser et booster l’économie circulaire de l’eau ».

Rappelons que HotspotReuse reconnue par le ministère français de la Transition Ecologique (via le dispositif GreenTech Innovation) et la communauté européenne (via son projet DIVA Innovation), s’est vu décerner le prix du Best Internationnalization Project du programme DIVA 2021.

Si l’on se fie aux initiateurs de la plateforme, elle permet aux utilisateurs de naviguer entre des centaines de projets référencés dans le monde entier, de trouver des exemples, des informations techniques, les commenter et à terme d’échanger avec les acteurs du secteur pour bénéficier de retours d’expériences et surtout donner vie à leurs projets.

Les acteurs du secteur peuvent alimenter la plateforme en référençant leurs réalisations et ainsi participer à la démocratisation de l’économie circulaire de l’eau. « Toutes les données tierces seront analysées et vérifiées par une communauté d’experts européens afin de garantir la fiabilité des informations référencées » a dit M. Condom.

En prouvant qu’un autre schéma d’utilisation de l’eau est possible, les utilisateurs d’HotspotReuse participent au changement des mentalités et œuvrent ensemble à la construction d’un monde soutenable et viable dont l’économie circulaire de l’eau est un pilier majeur.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire