Hausse des ressources minérales du projet de cuivre Okiep en Afrique du Sud

0

La compagnie minière Orion Minerals a annoncé, lundi 29 mars 2021, une augmentation des ressources minérales du projet de cuivre Okiep, en Afrique du Sud. Selon les nouvelles estimations, le projet hébergerait 11,5 millions de tonnes de ressources cuprifères, titrant 1,4 % de cuivre.

Déjà, en février 2021, Orion Minerals avait conclu un accord lui permettant d’exercer un droit de préemption sur le complexe de cuivre d’Okiep, en Afrique du Sud. Les premiers résultats des travaux effectués confirment la valeur du site, qui a produit par le passé plus de 2 millions de tonnes de cuivre.

Cette évaluation du potentiel du projet intervient alors que la compagnie mène des travaux de diligence raisonnable sur le site depuis mi-février dernier. Son objectif était de définir des ressources inférées pour trois nouveaux gisements dans la zone de permis, chaque gisement représentant une opportunité d’exploitation à ciel ouvert.

Pour le PDG Errol Smart, qui s’est confié à agenceecofin.com, c’est un résultat très positif pour la compagnie, en cela qu’il lui fournit une preuve supplémentaire de la « valeur exceptionnelle » du projet.

Rappelons qu’Orion Minerals a conclu début février 2021 pour 25 millions de rands un accord d’option avec O’Okiep Copper Company (OCC). L’accord lui offre six mois pour mener des travaux et évaluer le potentiel du complexe d’Okiep, délai à la suite duquel la société pourra exercer son option pour acquérir le projet.

Déjà pleinement engagée dans le développement de son actif phare, le projet de cuivre et zinc Prieska, Orion Minerals a l’opportunité d’élargir son empreinte en Afrique du Sud en se positionnant sur un site intéressant. Okiep a déjà produit par le passé plus de 2 millions de tonnes de cuivre.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire