Officiel : la production de cuivre et de cobalt rependra à Mutanda (RDC) en 2022

0

Glencore PLC, une importante entreprise anglo-suisse de négoce, courtage et d’extraction de matières premières envisage reprendre la production de cuivre et de cobalt à Mutanda en République démocratique du Congo (RDC) en 2022. La compagnie avait suspendu la production à la mine de cuivre-cobalt Mutanda pour faire face à une chute des prix du cobalt et à une hausse des taxes en RDC. C’est du moins ce que rapporte Reuters qui, citant une source proche du dossier, précise que le processus de recrutement du personnel a déjà commencé.

La reprise de l’exploitation est annoncée dans un contexte de hausse des prix des deux métaux, portée par une forte demande mondiale.    

Cette décision devrait être accueillie favorablement en RDC, mais aussi par le marché du cobalt et même celui du cuivre. Depuis le début de l’année, le prix du cobalt a augmenté de 37 % pour atteindre 45 000 $ la tonne fin avril, sans parler du rallye du cuivre qui a clôturé à 10 257 $ la tonne sur le London Metal Exchange le lundi 17 mai. Cette hausse est portée par une forte demande mondiale que la réouverture de Mutanda contribuera à combler en partie.

Rappelons que Glencore a suspendu la production à Mutanda en 2019 pour préserver la viabilité de la mine dans un contexte de chute des prix du cobalt, conjuguée à la hausse des taxes minières. Cette suspension a eu un impact sur les performances du géant suisse en 2020, avec une baisse drastique (-41 %) de la production de cobalt à 27 400 tonnes, contre seulement une diminution de 8 % de la production de cuivre à 1,25 million de tonnes.

Moctar FICOU / VivAfrrik

Laisser un commentaire