Les gains d’une véritable pratique de la RSE en Afrique

0

Vivafrik.com – De nombreux pays africains connaissent de forts taux de croissance sans que leurs populations en bénéficient.

En plus d’être forte, la croissance qui conduit vers l’émergence se doit d’être durable, de générer des emplois, de faire reculer le chômage et la pauvreté et de réduire les inégalités sociales tout en veillant à une gestion rationnelle des ressources du continent.
Vue sous cet angle, l’émergence ne saurait être la croissance du PIB (Produit intérieur brut) en soi: il s’agit plutôt « d’une quête visant à améliorer la santé et le bonheur des êtres humains », comme le disait si bien Madame Helen Clark, administratrice du Programme des nations unies pour le développement (PNUD).

Ensuite, la transformation structurelle de nos économies constitue une modalité importante pour arriver à l’émergence. Or, une telle transformation ne peut être envisagée sans une valorisation à grande échelle de nos ressources naturelles, une mobilisation accrue d’investissements privés, et donc une plus grande intégration de nos économies dans le processus de mondialisation.

Enfin, le risque est grand dans un processus d’accélération tous azimuts du rythme de la croissance, de tomber dans les mêmes travers que les pays qui se sont développés suivant un modèle industriel peu soucieux de la préservation des intérêts des générations futures, encore moins des dégâts collatéraux sur les ressources qui sont par nature épuisables, et sur l’environnement planétaire.

C’est dire que l’Afrique est à la croisée des chemins. En effet, en même temps qu’elle vise l’émergence, l’Afrique doit faire face à d’autres grands défis qui donnent toute son importance au besoin de développer des démarches de Responsabilité Sociétale d’Entreprise (RSE) plus responsables : le phénomène de mondialisation amplifié par Le développement des tics, la mobilité des personnes et des capitaux, la déstructuration de nos structures organisationnelles comme la famille, des menaces liées aux changements climatiques du fait du réchauffement de la planète, des menaces liées à l’épuisement des ressources énergétiques, au terrorisme, aux fractures sociales et au croît démographique etc. Autant de menaces qui conduisent à une immigration massive des jeunes en âge de travailler vers d’autres cieux, au prix de leur vie etc.

Bacary SEYDI / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here