Sénégal : Les paysans du Djolof marchent contre la vente des terres à usage agricole

0

Vivafrik.com -Les paysans de Mboula, Mbéyène, Mboyna et Négué dans le département de Linguère au nord du Sénégal sont en colère contre leur maire. Ils reprochent à ce dernier la vente des terres à usage agricole de la collectivité au prix de 30 000 F CFA l’hectare. Une marche de protestation a eu lieu ce jeudi 16 juillet.

Les producteurs du Djilof s’opposent à la vente de leurs terres par le conseil municipal. Ils l’ont fait savoir ce jeudi à travers une marche de protestation. « Le maire veut nous vendre nos propres terres à 30 000 F l’hectare. Nous ne sommes pas d’accord et nous serons jamais d’accord avec cette mesure », a martelé le porte-parole des marcheurs, Soulèye Ndiaye.

Arborant des brassards rouges, du matériel agricole à la main, ces producteurs sont déterminés à mener le combat jusqu’à la satisfaction de leur revendication. « Nous sommes prêts à tout car nous n’avons que les terres pour vivre. On demande aux paysans d’acheter des terres. Dans quel pays sommes-nous ? », s’interroge un des marcheurs Matar Niang.

Interpellé, le maire de Mboula balaie en touche. Woury Ba soutient qu’il n’a fait qu’appliquer une décision prise lors du vote du budget communal le 31 janvier dernier. Un vote qui, selon lui, a eu lieu en présence de l’autorité administrative.

Une chose est sure. Ces producteurs sont déterminés à lutter jusqu’à leur dernier souffle pour préserver ces terres léguées par leurs ancêtres.
Ismaila Mansaly / Vivafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here