Afrique centrale : Les Etats s’unissent contre le braconnage

1

Vivrafrik.com – Pour faire face contre l’exploitation illégale et le commerce illicite des produits de la faune et de la foresterie, la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEEAC) et la Commission des forêts d’Afrique centrale, en partenariat avec l’ONUDC ont réuni leur force pour s’inscrire dans le cadre de la mise œuvre du programme mondial de lutte contre la criminalité liée aux espèces sauvages.

« Ce phénomène a déjà occasionné la perte de plus de 60% de la population d’éléphants dans le bassin du Congo, au cours de la dernière décennie », a révélé le ministre congolais de l’Économie forestière et du Développement durable Henri Djombo.

« Le front contre la criminalité environnementale dans la sous-région d’Afrique centrale nécessite des mesures et des actions concertées entre les États et leurs partenaires techniques et financiers, ainsi que la coordination des programmes », a-t-il indiqué au cours de la séance d’ouverture du 1er forum régional sur le renforcement des contrôles aux frontières.

Ledit forum vise à renforcer aux niveaux national et international, la collaboration entre les différentes administrations en charge de lutte contre l’exploitation illégale et le commerce illicite des produits de la faune et de la flore sauvages.

Le braconnage prend une importance accrue en Afrique centrale, avec l’usage des armes et munitions de guerre, des véhicules et autres moyens de communication modernes par les bandes criminelles organisées.

Par Saër SY / Vivafrik.com

Laisser un commentaire