Afrique du Sud : La sécheresse ravage les cultures de maïs

0

Le principal bassin de production de maïs d’Afrique du sud vient de déclarer que la sécheresse qu’il connaît actuellement vient d’atteindre un niveau désastreux. «Même s’il pleuvait aujourd’hui ou demain, cela ne mettrait pas un terme à la sécheresse. Les pluies sont sporadiques et il n’y en aura pas assez pour régler le problème» a affirmé Mafa Mokoaqo qui dirige le département de l’agriculture de l’Etat libre d’Orange via agenceecofin.com dans sa parution du 13 septembre dernier et lu par vivafrik.com. Si l’on se fie à cette même source, cette sécheresse, considérée comme la pire qu’ait connu le pays depuis 1992, affecte particulièrement l’Etat Libre et les provinces du nord-ouest du pays qui produisent environ 2/3 de toute la récolte de maïs du pays. Conséquence, celle-ci devrait atteindre son niveau le plus bas depuis 2007.

Pour Jamie de Villiers, président directeur général (Pdg) de la Grain SA, l’annonce des dirigeants de l’Etat Libre constitue en soi une bonne nouvelle. Au principal dirigeant du plus grand groupement de producteurs de céréales du pays d’affirmer qu’au moins, suite à cette déclaration, des mécanismes d’indemnisation des producteurs de maïs pourraient être mis en place.

Bloomberg indique qu’au marché local, le prix du maïs blanc, entrant dans l’alimentation humaine, a progressé de 48% tandis que celui du maïs blanc servant à l’alimentation animale a augmenté de 34%.
Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire