Egypte : Les résultats de l’impact du barrage de Grand Renaissance sur le Nil très attendu

0

Vivafrik.com – Les autorités égyptiennes s’impatientent de connaitre les résultats de l’impact du barrage de Grand Renaissance sur les eaux du Nil. D’une capacité de 6 000 MW, l’Egypte craignait que la mise en place de ce barrage n’entrave l’arrivée des eaux du Nil.

Hossam Moghazi, le ministre égyptien de l’Irrigation a exprimé son inquiétude à propos de l’incapacité des cabinets de consultation à soumettre le rapport de l’étude d’impact du barrage de Grand Renaissance sur les eaux du Nil.

Il s’agit là du deuxième retard sur la publication de cette étude qui, initialement prévue pour le mois d’août, avait été reportée au 5 septembre dernier. L’étude d’impact avait été confiée au Français BRL à hauteur de 70% et à l’Allemand Deltares pour les 30% restants. Les causes de ce retard sont toujours inconnues.

L’Ethiopie qui avait entrepris de construire le barrage de Grand Renaissance d’une capacité de 6000 MW s’était heurtée aux réticences de l’Égypte qui craignait que la mise en place de ce barrage n’entrave l’arrivée des eaux du Nil sur son territoire.

La présente étude commanditée en vertu d’une déclaration de principe signée par l’Égypte, le Soudan et l’Éthiopie avait pour mission de déterminer si ces craintes étaient fondées.

  1. Moghazi a annoncé que les représentants des trois pays se réuniront très prochainement pour décider des mesures à adopter suite à ces retards pour préserver l’intérêt de toutes les parties.

Par Saër SY / Vivafrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here