Zimbabwe: 22 éléphants empoisonnés au cyanure dans le parc national de Hwange

0

Les gardes forestiers zimbabwéens ont retrouvé 22 éléphants empoisonnés au cyanure dans le parc national de Hwange, ce qui porte à 62 le nombre d’éléphants empoisonnés par des braconniers dans ce pays d’Afrique australe en octobre, a rapporté lundi la presse zimbabwéenne, rapporté par i24news, repris par Vivafrik.

Les cadavres d’éléphants ont été retrouvés dans la zone Sinamatella du parc Hwange, lundi matin, a déclaré la porte-parole des parcs nationaux de la faune du Zimbabwe.

« Une fois encore, il s’agit d’un empoisonnement au cyanure. Nous soupçonnons les braconniers », a annoncé la porte-parole Caroline Washaya-Moyo à l’agence de presse Associated Press (AP). Elle ajoute ne pas savoir encore combien de défenses en ivoire ont été prises aux éléphants tués.

Début octobre, trois incidents semblables avaient déjà causé la mort de 40 éléphants, également empoisonnés au cyanure. Trois ont été tués dans la région de Kariba et 37 dans le parc national Hwange.

En 2013, plus de 200 éléphants ont été tué dans ce même parc. Washaya-Moyo a déclaré espérer que les chiens formés par l’Afrique du Sud et le déploiement des drones, aideront à intensifier la surveillance du parc à l’Ouest de ce pays riche en faune.

Par ailleurs ; les autorités ont saisi lundi 173 kg d’ivoire (environ 40.000 euros) à l’aéroport international de Harare, au nord Est du pays. L’Ivoire était sur le point d’être transporté en contrebande à Singapour. Trois Zimbabwéens et un ressortissant malien ont été arrêtés pour contrebande, a annoncé le porte-parole des parcs dans un communiqué.

Laisser un commentaire