Audio – Simpa veut dépolluer le Sénégal des déchets plastiques

0

La Simpa, par le biais de son Directeur général, Hawili Ibrahim, s’engage à dépolluer le Sénégal des déchets plastiques afin qu’il soit propre. Toutefois, il a plaidé pour l’interdiction de l’importation de plastiques au Sénégal et exhorte les collectivités locales à mettre leurs mains dans la patte pour une meilleure gestion des déchets plastiques.

Pour un meilleur cadre de vie et une bonne gestion de l’environnement, le Directeur général de la Société industrielle moderne des plastiques africaines (Simpa), Ibrahim Hawili, exhorte le gouvernement à interdire l’importation de plastique au Sénégal, afin de parvenir à faire un bilan carbone.

A cet effet, il ambitionne de mettre des poubelles dans l’ensemble du territoire national pour faciliter la dépollution du Sénégal en plastiques.

C’était à l’occasion de la célébration de la journée mondiale du recyclage, le samedi 14 novembre 2015 ; à la place du souvenir africain où Vivafrik.com a pris part.

Ibrahim Hawili, qui n’a rien à envier aux européens  explique que : « le Sénégal propre, c’est très facile à faire : il faut arrêter les importations. Il y’a beaucoup plus d’importations que de produits fabriqués au Sénégal. 2/3 de produits sont importés et 1/3 est fabriqué au Sénégal ».

La plus grande unité industrielle de recyclage de l’Afrique de l’Ouest, la Simpa travaille, à l’heure actuelle, avec 14 sociétés et récupère à peu près 200 tonnes de plastiques recyclables par mois.

Par Saër SY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here