En prélude à la COP21 : Dakar marche pour le climat ce Samedi 28 Novembre

1

La mobilisation sera mondiale à la veille de l’ouverture de la COP21 : les 28 et dimanche 29 novembre, des centaines de milliers de personnes de tous horizons marcheront dans les grandes villes du monde pour faire entendre haut et fort leurs attentes à leurs responsables politiques : à Johannesburg, Berlin, Sydney, Kampala, Ottawa, Barcelone et Dakar ne sera pas du reste.

Et ce sera à partir de 10h heure locale que la marche pour le climat de Dakar va démarrer au Centre culturel Blaise Senghor à destination du centre culturel Douta Seck. Un parcours qui va permettre à la société civile consciente des enjeux des changements climatiques de venir en masse pour faire entendre aux autorités du pays leur plaidoyer sur ce phénomène.

La Conférence de Paris sur les changements climatiques aura lieu du 30 novembre au 11 décembre 2015 au Bourget en France. Elle est à la fois la21e conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC).

Chaque année, les participants de cette conférence se réunissent pour décider des mesures à mettre en place, dans le but de limiter le réchauffement climatique en dessous de 2 °C. Cette convention reconnaît l’existence « d’un changement climatique ».

Ce sommet international se tiendra au Parc des expositions de Paris – le Bourget. Il doit aboutir à un accord international sur le climat, applicable à tous les pays [réf. souhaitée], dans l’objectif de limiter le réchauffement mondial à 2 °C d’ici 2100.

Avaaz est un mouvement mondial en ligne qui donne aux citoyens les moyens de peser sur les prises de décisions partout dans le monde. Avaaz – qui signifie “voix” dans plusieurs langues d’Asie, du Moyen-Orient et de l’Europe de l’Est – a été lancé en janvier 2007 avec une mission démocratique simple: fédérer les citoyen(ne)s de toutes les nations pour réduire l’écart entre le monde que nous avons et le monde voulu par le plus grand nombre et partout.

Avaaz offre à des millions de personnes venues de tous les horizons la possibilité d’agir sur les questions internationales les plus urgentes, de la pauvreté à la crise au Moyen-Orient et au changement climatique.

Par Saër SY

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire