Sénégal : Papa Abdoulaye seck et Khady Fall Tall primés par la FAO pour leur engagement dans l’agriculture

0

L’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (Fao) a marqué sa reconnaissance au Dr. Papa Abdoulaye Seck, chercheur-directeur de recherches et ministre de l’agriculture et de l’équipement rural du Sénégal, et à l’honorable Khady Fall Tall, présidente de l’association des femmes d’Afrique de l’Ouest (Afao), à l’occasion de l’anniversaire des 70 ans de l’Organisation.
Ainsi, afin d’honorer l’engagement et l’action des acteurs et actrices qui se sont distingué(e)s en contribuant de façon remarquable et exceptionnelle à la mise en œuvre de son mandat durant toutes ces années, la Fao a édité des médailles commémoratives, qu’elle a attribuées aux lauréats primés suite à un processus sélectif et rigoureux à travers le monde.
«Au Sénégal, la Fao a choisi de distinguer particulièrement deux personnalités qui ont œuvré toute leur carrière au développement agricole, économique et social des populations et de leur pays mais aussi au-delà des frontières du Sénégal. Au nom du directeur général de la Fao, je leur adresse nos plus chaleureuses félicitations et notre profonde gratitude. Je me dois aussi de remercier vivement nos différents partenaires pour les résultats qu’ils nous ont permis d’enregistrer au cours des 70 dernières années, ceux acquis présentement et à venir grâce à des partenariats innovants et diversifiés », a déclaré Vincent Martin, le représentant de la Fao au Sénégal, en annonçant les nominations.

Si l’on se fie à notre source, cette distinction, remise au ministre de l’agriculture et de l’équipement rural, Dr. Papa Abdoulaye Seck, pour sa contribution en tant que personnalité scientifique, consacre un parcours exceptionnel et un travail sans répit pour le développement de l’agriculture au Sénégal, en Afrique et dans le monde. Le directeur général de la Fao saluait déjà en février 2014 le travail du ministre sénégalais pour le développement agricole du Sénégal et les actions mises en place dans le cadre du Plan Sénégal émergent (Pse), vision de Macky Sall, président de la République pour un développement économique et social durable : « Construire une agriculture compétitive, diversifiée et durable ».

A la veille de la COP21, Dr. Papa Abdoulaye Seck prône une agriculture inclusive, créatrice de revenus et de richesses pour tous, y compris pour les plus vulnérables, tout en respectant l’environnement ; une agriculture avec un grand «A», qui permet de : « nourrir la planète, sans la détruire ».

L’honorable Khady Fall Tall, présidente de l’Afao, a, quant à elle, été primée pour son leadership féminin et entrepreneurial affirmé. Cette médaille couronne le travail qu’elle mène à la tête de l’Afao ainsi que son rôle déterminant de coordonnatrice du projet régional de renforcement des capacités des femmes rurales en technologie de la transformation des produits agricoles depuis 2005.
A travers la remise de ces deux médailles, la Fao salue et apprécie hautement l’engagement politique du Sénégal dans son combat pour la sécurité alimentaire et nutritionnelle et pour un développement économique inclusif et durable à travers une agriculture diversifiée. Par le biais de ses agences et ses autres structures, l’Etat du Sénégal ne cesse d’intensifier son partenariat avec la Fao, depuis des décennies, pour le développement de l’agriculture.
Soixante-dix années de lutte contre l’insécurité alimentaire
Atteindre la sécurité alimentaire pour tous est au cœur des efforts de la Fao et veiller à ce que les êtres humains aient un accès régulier à une nourriture de bonne qualité qui leur permette de mener une vie saine et active. Ses trois principaux objectifs sont les suivants : contribuer à éradiquer la faim, l’insécurité alimentaire et la malnutrition; éliminer la pauvreté et favoriser le progrès social et économique pour tous; et gérer et utiliser de manière durable les ressources naturelles, y compris la terre, l’eau, l’air, le climat et les ressources génétiques, au profit des générations présentes et futures.
Au Sénégal, la Fao accompagne le gouvernement dans ses politiques et ses stratégies de développement agricole et rural et concentre ses activités sur trois grands domaines prioritaires : l’amélioration de la productivité et de la compétitivité des productions agricoles ; la gestion durable et la restauration des ressources naturelles et de l’environnement ; le renforcement du système de prévention et de gestion des crises alimentaires et nutritionnelles. Le But de la Fao au Sénégal est également d’identifier un certain nombre de priorités émergentes, dont la protection sociale en lien avec l’agriculture, l’emploi des jeunes, et une meilleure prise en compte du genre, vers lesquelles elle oriente aussi ses efforts.
Moctar FICOU / VivAfrik