[Audio] – Sénégal: « Les compagnies minières doivent participer au désenclavement des zones minières » fustige Sadio Dansokho

0

C’est la ferme conviction du représentant des élus locaux, Président du Conseil départemental de Saraya (kédougou), Sadio Dansokho afin de parvenir à un développement durable des zones minières pour les communautés qui y vivent.

C’était à l’occasion de la restitution des études sur les compensations, les ressources financières des collectivités locales en zones minières de la capitalisation du projet Osiwa 2626 de « Réduction de vulnérabilité des communautés vivant dans les zones d’exploitation minière du Sénégal » en partenariat avec l’ONG La Lumière.

Selon lui, les communautés vivant dans les zones minières ont un « taux de vulnérabilité grand » et avec les gains de « milliards » des investisseurs pour les ressources qui « sont appelées à disparaitre un jour, […] ces compagnies doivent participer au désenclavement des zones minières : c’est ça le véritablement développement ».

Ce qui fait appel, aux industries minières, à leur politique RSE pour lutter contre les inégalités sociales afin de répondre aux attentes des communautés vivant dans les zones minières du Sénégal.

« Nous attendons beaucoup de ces compagnies minières parce que le taux de vulnérabilité est grand. Nous n’avons que ces ressources minières qui sont appelées à disparaitre un jour. Nous devons en profiter pour éradiquer certaines difficultés auxquelles les populations sont confrontées. Le financement des collectivités locales  doit partir de là car les investisseurs, ils investissent beaucoup mais ils gagnent également des milliards. Nous ne voulons plus avoir des miettes de ces exploitations minières », a fustigé Sadio Dansokho.

Par Saër SY