L’Afrique s’engage pour les énergies renouvelables

0

Energie renouvelables : 850 MW d’éolien au Maroc
Le groupe Italien Enel Green Power fait partie des cinq présélectionnés par l’ONEE pour la réalisation d’un projet de construction de 850 MW de parcs éoliens répartis sur cinq sites à Marrakech. Si l’on tient compte des propos de l’Agence ecofin. Les différents parcs sont prévus pour être livrés de 2017 à 2020. Ils permettront au pays de se rapprocher de son objectif qui est de mettre en place 2GW d’énergie renouvelables d’ici 2020.
Enel qui est le plus grand producteur d’énergie d’Italie est particulièrement intéressé par le développement d’infrastructures énergétiques sur le continent. Il est déjà présent en Afrique du Sud où il construit des centrales éoliennes et solaires et au Kenya où il met en place des mini-réseaux électriques.

Afrique : 10 milliards d’euros pour devenir le continent le plus propre du monde
C’est un projet «mis en place par et pour les Africains», a félicité le président de la COP21, Laurent Fabius. L’Initiative pour les énergies renouvelables en Afrique (AREI) a annoncé avoir mobilisé 10 milliards d’euros de financements publics pour soutenir les énergies vertes nous dit Igfm. A terme, cette institution vise la construction de 300 gigawatts de capacités d’énergies renouvelables d’ici 2030, déclare le ministre égyptien de l’environnement Khaled Fahmy. Si l’Afrique se voyait doter de 300GW d’ici 2030, la totalité de ces investissements feront de lui le continent le plus propre du monde. «Nous sommes prêts à participer à la production massive d’énergie solaire et éolien pour atteindre 100% d’électricité pour notre peuple», a ainsi déclaré Judi Wakhungu, la secrétaire à l’environnement du Kenya.

Gambie : 200 lampes solaires offertes pour le monde rural
Ces lampes seront distribuées à 50 centres de santé primaires à raison d’au moins deux lampes par centre. D’après Agence ecofin, cette initiative de ComAfrique InverSol (CII) et le Rotary Club de Quilon d’Inde vise à permettre l’éclairage des centres de santé surtout dans les régions rurales non reliées au réseau électrique national. Les centres déjà électrifiés pourront également mieux répondre aux urgences en période de délestage. L’Initiative ComAfrique Inversol a distribué environ 7000 lampes solaires dans 180 villages en Guinée-Bissau et en Gambie.

Ouganda : 406 millions de dollars pour s’adapter au réchauffement climatique
C’est ce qu’a révélé une étude commanditée par le gouvernement. Toujours selon ce site, ce montant représente environ 3,2 % des recettes publiques. Si l’étude permet de connaitre le coût de l’adaptation, elle a également été très claire sur celui de l’inaction. « Le coût de l’inaction est 20 fois plus grand que celui de l’adaptation. Il sera compris entre 3,1 milliards $ et 5,9 milliards $ à partir de 2025» selon le rapport. Le pays subit déjà les coûts liés au réchauffement climatique. Il a connu en 2008, des inondations qui lui ont fait perdre environ 3% de la valeur de ses cultures vivrières et commerciales.

COP22 : le Maroc pays organisateur
L’annonce de cette information officielle a été rendue publique à Paris par le ministre marocain des affaires étrangères Salaheddine Mezouar. Selon lui, « Le Maroc, qui a déjà organisé la COP7 en 2002, agira la main dans la main avec ses partenaires pour réussir le rendez-vous de la COP22 sur une terre africaine ». Cette conférence se tiendra du 7 au 18 novembre 2016 nous informe Vivafrik.

Ndèye Fatou Ndiaye / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here