Cameroun: 67 gibiers saisis chez des commerçants

0

Des gibiers issus du braconnage ont été saisis le 19 décembre à Douala et attendent d’être détruits par incinération. Ils ont été récupérés par la délégation régionale des forêts et de la faune avec l’aide de la gendarmerie et des experts du Worl Wilde Fund (WWF).

Ce sont des commerçants véreux qui les détenaient. Selon le reporter de Crtv-Littoral qui relate l’événement au journal de 17 heures du 19 novembre 2015, rapporte cameroon-info.net, ils s’apprêtaient à écouler ces 67 crocodiles, varans, tortues, antilopes, singes et pangolins à l’occasion des fêtes de fin d’année. Les chasseurs de braconniers ont surmonté plusieurs périls dans leur tâche.

Cette action est une de celles que mène le comité régional de lutte anti-braconnage que préside le gouverneur de la région du Littoral Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. Il a d’ailleurs fixé des directives et défini les objectifs à atteindre. La dernière prise a été saluée par Eitel Marcellin Pangop, le délégué régional des forêts et de la faune. «C’est une saisie assez consistante. La lutte contre le braconnage est une affaire de tous, un patrimoine national. Nous poursuivons cette action d’abord par la sensibilisation, mais lorsque celle-ci a des limites, nous intensifions les opérations coup de poing», explique-t-il. Au comité régional de lutte anti-braconnage, l’on indique que les gibiers clandestins sont susceptibles de renfermer des germes de l’Ebola.

Par Saër SY