Sénégal : vivement une revalorisation des déchets plastiques !

0

Kaolack : le centre de recyclage et de valorisation des déchets plastiques de Koundam bientôt équipé
Le ministère de l’Environnement et du Développement durable a promis de doter en matériel, le centre de recyclage et de valorisation des déchets plastiques de Koundam, un quartier de la commune de Kaolack. « Ce centre est assez important pour Kaolack. Nous pensons qu’il doit être mieux équipé », a souligné Souleymane Diallo, le directeur de cabinet du ministre de l’Environnement et du Développement durable. »Nous avons constaté l’excellent travail de valorisation des déchets » effectué à Koundam poursuit-il. Les déchets recyclés par ce centre peuvent être vendus à des entreprises locales, qui peuvent les utiliser pour la fabrication de divers objets. A en croire le site Vivafrik, lui et son équipe compte travailler afin sorte que la valorisation des déchets plastiques soit davantage renforcée dans le pays.

Kolda se vide de ses déchets plastiques
La semaine nationale de ramassage des déchets bat son plein au Sénégal. A Kolda (sud), des volontaires constitués essentiellement de membres d’organisations communautaires de base, du mouvement des éclaireurs, des clubs verts ainsi que les amis de la nature entre autres, ont répondu favorablement à l’appel de Madame Mame Fatou Niang Seydi, Chef de la Division Régionale de l’Environnement et des Etablissements Classés pour rendre propre la capitale du Fouladou. Ainsi, ces koldois ont pris d’assaut la gare routière et les alentours de la maison d’arrêt et de correction pour mener la guerre contre les déchets plastiques.
Cette semaine a été aussi une occasion pour sensibiliser sur la loi interdisant les sachets plastiques à faible micronnage tout en invitant les citoyens à une large diffusion et au respect de cette loi informe Vivafrik.
Le gouvernement appelle le secteur privé à faire preuve d’ingéniosité et de créativité concernant les déchets plastiques.

Le secteur privé doit saisir l’opportunité que constitue le marché des emballages pour faire de bonnes affaires. ‘’ La marge de progression est vaste, car, sur 200 millions de déchets produits, seuls quatre pour cent sont recyclés’’ déclare Abdoulaye Bibi Baldé, ministre de l’environnement. Au Sénégal, chaque année, cent millions de francs CFA sont consacrés à l’importation des sachets plastiques, a-t-il révélé.
Le ministre qui évalue à 100 millions le coût des importations de sachets plastiques par an, dit avoir déjà enregistré des initiatives prometteuses de privés investissant dans la confection d’emballage en coton ou en papier.

La commune de Méouane se verra installer une centrale solaire photovoltaïque de 29,5 MW
Senergy PV SA, une jeune société sénégalaise au capitale de 10 millions FCFA, va construire une centrale solaire photovoltaïque dans la commune de Méouane au Sénégal. L’infrastructure d’une capacité de 29,5 MW coûtera 27 milliards de francs CFA. L’énergie produite sera acheminée vers le réseau électrique national et les premiers kilowattheures devraient être générés en 2017. « Le fonctionnement normal de la centrale permettra de mieux satisfaire les besoins en énergie en forte croissance. Le Sénégal qui dépend à 53% des combustibles fossiles pour la satisfaction de ses besoins voit sa demande d’électricité s’accroître de 6,2% par an.», a déclaré Mathieu Peller, le directeur général de Senergy nous révèle agence ecofin.

Ndéye Fatou NDIAYE / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here