Afrique du sud: La production viticole affectée par la sécheresse

0

L’agriculture sud-africaine est-elle maudite? C’est la question que l’on se pose après l’annonce par les autorités de la destruction de 2500 hectares de vignes par un incendie. Cette catastrophe intervient dans un contexte où la sécheresse et la chaleur ont affecté la filière qui s’attend désormais à une récolte inférieure à ses prévisions, rapporte Ecofin.

Selon François Viljoen qui dirige le VinPro, l’organisme qui régule la filière, seules les régions de l’Orange River et du Klein Karoo afficheront une meilleure performance qu’en 2015. Cependant, cette contre-performance pourrait être compensée par une  hausse de la qualité du vin produit par la nation arc-en-ciel. «La chaleur et la sécheresse entraînent la fabrication de grappes plus clairsemées et de raisins plus petits. Mais ces petits raisins peuvent permettre de produire un vin de meilleure qualité en raison de la concentration de l’arôme et de la couleur si la maturation des fruits atteint un niveau optimal.», affirme le responsable.

L’Afrique du sud, qui a un vignoble de plus de 100 000 hectares, produit 3% de tout le vin consommé sur la planète se classant ainsi parmi les dix premiers producteurs mondiaux.