La NREA dotera l’Egypte de 180 MW d’énergie éolien pour un financement de 180 millions €

0

L’Autorité des énergies nouvelles et renouvelables (Nrea) d’Egypte est en pourparlers avec une dizaine d’institutions financières pour le financement d’un parc éolien de 180 Mw. La National bank of Egypt, la Commercial international bank, la Banque misr,  l’Emirates NBD, la Société financière internationale, la Banque européenne de reconstruction, la Kfw et la Banque africaine de développement sont quelques-unes des entités concernées par ces discussions, rapporte Ecofin lundi et parcouru par vivafrik.com.

Cette centrale de 180 mégawatts (Mw) représente la première phase d’un projet de 2 000 Mw estimé à plus de 2 milliards € qui sera exécuté par le constructeur allemand Siemens. La Nrea espère financer au moins 60% du coût total du projet qui s’élève à plus de 2 milliards € grâce aux institutions internationales. Les institutions financières locales pourvoiront au reste du financement. Ce refinancement entre dans le cadre du contrat signé avec le conglomérat allemand, en vertu duquel ce dernier est en charge du développement, du financement et de la construction des parcs éoliens. La Nrea procédera par la suite au paiement des montants investis.

Les négociations avec les institutions financières internationales devraient s’achever d’ici quelques semaines. La Nrea pourra alors enclencher les discussions relatives au tarif de rachat de l’électricité produite par les centrales.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire