Cogestion des pêches : la Tunisie à l’école sénégalaise pour s’imprégner de son model

0

Une délégation des acteurs de la pêche tunisienne séjourne à Mbour depuis le 28 février pour s’inspirer de l’approche sénégalaise en matière de cogestion des pêcheries, rapporte aps.sn.

 « Nous sommes venus échanger nos expériences et nos savoir- faire en matière de cogestion avec nos homologues sénégalais, parce que le Sénégal est un modèle du genre. Ce que nous avons vu ici, nous séduit, a expliqué le sous-directeur de la pêche et de l’aquaculture de la Tunisie, Rafik Nouaili. Il s’exprimait devant des journalistes participant au tour-presse de la JICA, tenu du 2 au 3 mars dans les départements de Mbour, Kaolack et Nioro. « Le Sénégal est très avancé sur le plan institutionnel. La Tunisie va essayer de copier l’exemple du Sénégal, en mettant en place des conseil locaux de pêche artisanale », a-t-il ajouté. Avant de laisser entendre que  « si la profession est bien organisée, il ne restera qu’à la recherche de faire des recommandations allant dans le sens de la valorisation des produits halieutiques ». La délégation tunisienne dont le séjour s’est achevé le 5 mars est composée d’une quinzaine de personnes dont des pêcheurs, des administratifs et des chercheurs.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here