RDC: L’accès de l’Afrique aux énergies renouvelables au centre de l’entretien Joseph Kabila – Ségolène Royal

0

L’accès de l’Afrique aux énergies renouvelables et les questions relatives  à l’environnement, aux résolutions de la Cop 21, en décembre dernier, à Paris, en France, ont dominé lundi les échanges entre le Président de la République, Joseph Kabila et Mme Ségolène Royal, ministre française de  l’Environnement, de l’énergie et de la Mer, en charge des Relations internationales sur le climat, rapporte ACP dans sa livraison d’hier.

La ministre Ségolène Royal qui a qualifié son entretien avec le Chef del’Etat « d’échange intéressant», a déclaré à la presse qu’elle a, à cette occasion, remercié le Président Joseph Kabila pour l’engagement de la délégation congolaise dans les discussions à la Cop 21, pour avoir participé activement aux négociations. Elle a indiqué, par ailleurs, que le Président Joseph Kabila lui a confirmé sa présence à Paris, en avril prochain pour la signature des accords issus des travaux de la Cop 21.

Elle a également déclaré qu’elle a effectué, lundi,  le déplacement d’Inga, au Kongo Central, où elle a découvert et apprécié le potentiel dont dispose le fleuve Congo, de même que la façon dont on peut inscrire des projets dans les priorités des réalisations de la Cop 21. Ségolène Royals’est félicitée de la forte mobilisation de la part des autorités congolaises, en ce qui concerne les sujets qui la préoccupent, à savoir : la création d’emplois, le développement de l’agriculture, des industries et du travail pour les jeunes.

Mme Royal s’est dite impressionnée par cette mobilisation en RDC, pour la mise en application des résolutions de la Cop 21, en vue de valoriser les ressources du pays afin que les populations aient accès à l’eau, à l’électricité et à l’éducation.

Pour la ministre française, sa priorité en tant que présidente de la Cop 21est de concrétiser les engagements qui avaient été prises lors du Sommet des Chefs d’Etat africains avec le Président français sur l’acte de l’Afrique concernant les énergies renouvelables.

M. Mutiri wa Bashara, Néhémie Mwilanya et Séraphin Ngwej, respectivement ministre du Tourisme, directeur de cabinet du Chef del’Etat et ambassadeur itinérant ont assisté à cette audience.

Ségolène Royal visite le site hydro électrique d’Inga

Par ailleurs, la ministre française a effectué, le même jour, en compagnie du directeur général de la Société nationale d’électricité (SNEL), Eric Mbala, une brève visite au site d’Inga dans la province du Kongo Central. Cette visite qui s’inscrit dans le cadre du développement du projet Inga lui a permis d’évaluer les impacts environnementaux liés à la réalisation de ce projet.ACP/Kayu/Wet

 

Laisser un commentaire