Les organisateurs du concours international « MTN Entrepreneurship challenge powerd by Jumia » visent à « consolider l’écosystème entrepreneurial africain »

0

 « Réunir 1000 entrepreneurs, étudiants et investisseurs enthousiastes à l’idée d’inspirer et de consolider l’écosystème entrepreneurial africain », telle est la vision des organisateurs du concours international « MTN Entrepreneurship challenge powerd by Jumia ». Organisé en partenariat avec Kaymu, la première édition a été officiellement lancée ce jeudi 17 mars 2016 à Dakar au cours d’une rencontre avec la presse a rapporté rts.sn et lu par vivafrik.com.

« La compétition est ouverte à tous les étudiants étant ou ayant été étudiant de juillet 2015 à juin 2016 », a déclaré Hilda Latzoo, responsable communication et RP – Kaymu Sénégal. En revanche, « les étudiants diplômés avant juillet 2015 ne peuvent pas participer au concours », précise-t-elle. A en croire les organisateurs, cette compétition panafricaine, offre à la jeunesse sénégalaise, l’opportunité de financer leur projet de start-up à plus de « 14 000 000 FCFA soit 25 000 $ et de bénéficier d’un an de mentorship et d’incubation ». « Les trois premiers projets choisis par le jury vont être récompensé. Cependant, hors mis la récompense pécuniaire , le grand gagnant aura accès au mentorat des professionnels du réseau de Jumia pour mener à bien son projet, voire même invité à travailler depuis l’un des bureaux de Jumia en Afrique ». « Les deux finalistes se verront récompenser d’un chèque de plus de 2 000 000 francs CFA soit 5 000 $ », a-t-on indiqué.

Pour Mme. H. Latzoo, la complétion dont la finale est prévue le 27 mai 2016 à Cape Town en Afrique du Sud à l’occasion d’un Entrepreneurship festival, « contribue à la création d’un environnement plus durable et plus propice au développement des startups en Afrique ». « Mais promeut également le développement d’applications faciles à utiliser et des solutions intelligentes dans le secteur de l’internet tout en incitant la participation à l’essor d’une nouvelle génération de champions africains », a-t-elle conclu.

Moctar FICOU / ViVAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here