La Banque mondiale injecte 4,5 millions de dollars pour un projet forestier au Burkina Faso

0

Le Burkina Faso vient de lancer la mise en œuvre du projet d’appui aux populations locales dépendantes de la forêt (Papf), grâce à un financement de 4,5 millions de dollars de la Banque mondiale, a appris APA auprès du ministère en charge de l’environnement selon starafrica.com dans sa livraison du 15 mars dernier.

Etalé sur la période de 2016 à 2020, le projet couvrira 32 communes cibles dans les régions de la boucle de Mouhoun, du Centre-Ouest, du Centre-Sud, de l’Est et du Sud-Ouest. L’objectif principal du projet est de développer la capacité et d’appuyer les initiatives spécifiques des communautés locales ciblées vivant dans et autour des forêts au Burkina Faso. Il vise également à renforcer leur participation au programme d’investissement forestier (Pif). Suite à son admission au Fonds stratégique pour le climat, le Burkina Faso met en œuvre depuis 2015 le Pif financé par la Banque africaine de développement (Bad) et la Banque mondiale à hauteur de 21,4 milliards de F CFA pour une durée de 5 ans. L’initiative est menée dans huit pays pilotes dont trois en Afrique : le Burkina Faso, le Ghana et la RD Congo.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire