Energies Renouvelables : L’Éole terrestre donne du « vent » à l’Afrique

0

Ceci ne veut pas dire que le continent africain est leader mondial dans ce sous-secteur des énergies renouvelables, mais l’exploitation de l’Eole terrestre laisse voir que certains pays en sont pionniers, à l’image de l’Afrique du Sud, du Maroc, de l’Egypte, de l’Ethiopie et de la Tunisie. Si l’Afrique fait une production de 3135 mégawatts en 2015, ces cinq pays en produisent les 3019 mégawatts soit 96,29%.

La production mondiale de l’énergie éolienne est de 431 948 mégawatts, l’Afrique en détienne 3135 mégawatts soit 0,72%. Une capacité insignifiante au niveau mondial, mais qui représente beaucoup au niveau continental du fait qu’aucun pays n’a pas connu une production en baisse depuis l’exploitation de cette énergie à l’exception de la Somalie. Cette dernière était partie d’une production de 5 mégawatts en 2012 pour chuter à 2 mégawatts en 2015.

Par conséquent, c’est l’Afrique du Sud qui se hisse à la tête du classement qui était parti avec 3 mégawatts en 2006 pour arriver à une production de 1053 mégawatts l’année dernière. Le Maroc vient en deuxième position avec 64 mégawatts en 2006 et 787 en 2015. L’Egypte qui était mieux parti en 2006 avec 230 mégawatts s’est vue devancé en 2015 de sa capacité de production avec 610 mégawatts, par ces pays déjà cités en occupant la troisième place. L’Ethiopie vient en quatrième position avec 324 mégawatts suivie de la Tunisie avec 245 mégawatts en 2015.

Les données ont été obtenues dans le rapport de l’Agence Internationale des Energies Renouvelables (IRENA), sur les dix dernières années

Laisser un commentaire