Nomade des Mers, vitrine des « Low-Tech » pour un développement durable

0

L’expédition Nomade des Mers a pour mission la recherche et la valorisation des « low-technologies », des systèmes simples et accessibles qui permettent de répondre aux besoins de base tout en respectant l’environnement. Ces systèmes, qui se développent en marge de l’initiative privée ou de la recherche traditionnelle, sont souvent le fait d’inventeurs discrets, partout autour du monde, que Nomade des Mers vise à faire connaitre. Profitant de son escale à Dakar, Vivafrik.com est parti à la rencontre de Nomade des Mers

L’objectif de ce projet est de développer une communauté internationale d’inventeurs et bénéficiaires des solutions low-tech. Low-Tech ou basse technologie, par opposition à high-tech, est attribuée à des techniques apparemment simples, économiques et populaires. Elles peuvent faire appel au recyclage de machines récemment tombées en désuétudes. La revendication de l’usage des low-tech témoigne de la volonté de s’opposer aux modes technologiques, considérées comme mercantiles, avilissantes et déraisonnables écologiquement. À cet égard, les low-tech affichent le plus souvent un contenu en énergie grise plus faible que celui des high-tech.

De surcroît, à chaque escale, l’objectif de l’équipage Nomade des Mers est de rencontrer un maximum d’inventeurs, d’entrepreneurs et d’experts du « Low-Tech », des technologies ingénieuses et à fort potentiel écologique et social.

De la Bretagne en Indonésie en passant par le Maroc, le Sénégal, les îles du Cap Vert, le Brésil, l’Afrique du Sud, le Madagascar, le Mozambique, les Maldives, le Sri Lanka et l’Inde, le Nomade des Mers est soutenu par la Fondation Schneider Electric dans le cadre de son programme de Développement Durable.

A bord du « Nomade des Mers », on trouve déjà plusieurs dispositifs low-tech : un serre hydroponique de 30m2, des éoliennes et panneaux solaires, un élevage de vers de farine pour l’alimentation, des réchauds à économie de bois, un pédalier multifonction, un vermicompost, une paillasse d’observation biologique et un laboratoire électronique pour collecter des données sur l’évolution de cet écosystème vivant.

En version audio, Vivafrik.com vous propose de monter à bord du Nomade des Mers comme si vous y étiez en compagnie de Corantin membre de l’équipage.

Quelques images prises lors de la visite à bord du Nomade des Mers

Par Moctar Ficou et Saër SY

Laisser un commentaire