El Niño accusé d’avoir provoqué des glissements de terrain au Rwanda

0

Ce sont des pluies torrentielles qui se sont abattues sur le territoire rwandais qui ont causé des glissements de terrain dans ce pays tuant au moins au moins 49 personnes et détruisant des centaines de bâtiments le week-end dernier, annonce lundi le gouvernement. Selon les autorités, environ 500 logements ont été détruits et 26 personnes ont été blessées de samedi soir à dimanche matin. Mais pour certains, c’est le phénomène climatique El Niño qui est à l’origine de cette catastrophe naturelle.

Si l’on se fie à afrik.com, qui penché sur le sujet, ce tremblement de terre est de magnitude 5,6. Le Rwanda a été frappé de plein fouet par un tremblement de terre. De source proche, l’incident s’est produit à 3h25 heure locale (01h25 GMT). Le séisme de magnitude 5,6 a fait trembler la capitale Kigali. Selon le Bureau Américain de l’enquête géologique, l’épicentre du tremblement de terre était localisé à 35 km au Nord de Cyangugu, ville située dans l’Ouest du Rwanda. Le Bureau Américain ajoute que le séisme a atteint une profondeur de 10 mètres.

Les médias rapportent que c’est le second tremblement de cette magnitude dans ce pays depuis sept ans. Rappelons que le Rwanda et la RDC avaient été fortement touchés par deux tremblements de terre en 2008. Le bilan était lourd : 39 morts et 380 blessés. Le tremblement de terre de 2008 avait fait 34 morts au Rwanda et 231 blessés. Dans la province de Bukavu, cinq personnes avaient perdu la vie et 149 autres avaient été blessées. Les témoignages des survivants donnaient froid dans le dos. « J’étais à la maison lorsque le tremblement de terre a eu lieu et la deuxième chose que j’ai entendue était le bruit de la maison qui s’effondrait », raconte Florence, survivante congolaise.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire