La culture du Soja, une aubaine pour le Malawi ?

0

Le Malawi fera-t-il désormais de la culture du Soja sa priorité ? Tout porte à le croire si l’on tient compte de l’ascension fulgurante de cet oléagineux. Cet aliment constitue aujourd’hui la nouvelle bénédiction des  producteurs alors que les cours de de ce produit ont atteint un niveau record de 310 kwachas, le kilogramme. La forte demande que connaît le Soja intervient dans un contexte où les revenus générés par le tabac sont en baisse et où les dissensions entre producteurs et acheteurs ont entraîné, à plusieurs reprises, la fermeture des enchères de Kanengo.

Agenceecofin.com, dans sa livraison d’hier note que, si le soja se négociait encore 100 kwachas le kilogramme, l’an dernier, les appels du président Peter Mutharika, de son ministre des finances, Goodall Gondwe, et du ministre de l’agriculture, George Chaponda, sont venus à point nommé. En effet, les officiels ont invité les agriculteurs à se tourner vers l’oléagineux qui connainait une forte demande en Asie. «Les cours du soja, cette année, sont très bons et les acheteurs nous suivent même dans les champs pour acheter la production. Ceci nous change de l’époque où nous devions leur courir derrière sur les marchés. C’est sans précédent !», se réjouit Adams Chiguduli, un producteur de soja.

Alors que le tabac est, jusque-là, l’une des principales cultures du pays, pourrait-on voir cette situation changer dans un futur proche au profit du soja ? Cette culture a l’avantage de ne pas nécessiter autant d’engrais que le tabac, souligne le Nyasa Times.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here