Vers l’assainissement de la croissance sénégalaise par la BCEAO

0

L’institution financière ne compte plus laisser la croissance sénégalaise dormir sur ses lauriers au moment où la planète toute entière se tourne vers la mise en œuvre de l’agenda 2063 et l’atteinte des Objectifs du développement durable. En effet, la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) par la voix de son directeur national pour le Sénégal, Mamadou Camara s’est engagée à participer, aux côtés de l’Etat, à élaboration des politiques économiques susceptibles de conduire notre pays sur le sentier d’une croissance saine et d’un développement durable.

Selon news.abidjan.net qui a rendu publique cette information, M. Camara s’exprimait lors de la 8ème édition de la journée annuelle de diffusion des comptes extérieurs du Sénégal organisée par sa structure. L’importance de la balance des paiements ne fait l’ombre d’aucun doute en ce sens qu’elle permet à travers l’analyse des différents soldes qui la caractérisent « de formuler des politiques économiques adéquate susceptibles de rétablir les déséquilibres extérieurs éventuels ». De l’avis du directeur national de la Bceao pour le Sénégal, la journée de diffusion des comptes extérieurs devrait permettre à la Banque de recenser les besoins spécifiques des différents utilisateurs à la suite de la production de la balance des paiements. Celle-ci, souligne-t-il, fournit de précieuses informations sur la compétitivité de l’économie sénégalaise, l’orientation géographique et la composition de ses échanges avec l’extérieur, le besoin de financement de l’économie ainsi que les sources utilisées pour en assurer la couverture.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire