La Grande muraille verte, une solution face à la dégradation des terres africaines

0

La Grande Muraille verte constitue l’une des réponses africaines « pertinentes » à la déforestation et à la dégradation des terres, a affirmé lundi le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne. aps.sn

 « La Grande Muraille verte est certes un défi pour nous, mais elle est surtout une chance pour la planète », a déclaré M. Dionne en présidant, à Dakar, l’ouverture de la 5ème session ordinaire du Conseil des ministres de l’Agence panafricaine de la Grande Muraille verte (Gmv). Cette initiative africaine, saluée selon lui par toute la communauté internationale, est devenue une réalité, aujourd’hui. « Des annonces nous ont été faites par la communauté internationale. Ainsi, nous examinerons avec la lucidité requise cette situation, pour être le plus concret possible », a-t-il ajouté. D’après lui, les objectifs de la Gmv visant la transformation de vastes étendues de terres arides et semi-arides en véritables pôles ruraux de production et de développement durable en 2025, s’inscrivent dans les stratégies et politiques nationales. « Ces objectifs sont pour nous pertinents, voire indispensables car ils contribuent à améliorer la résilience des populations et des communautés locales, face aux impacts négatifs des changements climatiques sur l’environnement », a-t- il conclut.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here