Moustapha Niasse juge insuffisant volumes d’investissements consacrés aux énergies renouvelables

0

Le président de l’Assemblée nationale du Sénégal, Moustapha Niasse, a déploré les faibles volumes d’investissements consacrés aux énergies renouvelables.

Selon mediaterre.org qui a rendu publique cette information, M. Niasse n’a pas hésité à faire un plaidoyer pour le développement des énergies renouvelables. «Privilégier réellement le développement des énergies renouvelables, dans les pays du Sud, requiert des investissements conséquents. Or, le volume de ces investissements reste encore faible, même si l’on considère que, dans les pays en développement, compte non tenu de l’énergie hydroélectrique, la tendance est à la hausse», a dit Moustapha Niasse qui présidait l’ouverture d’une table ronde internationale sur les énergies renouvelables axée sur le thème : « Les énergies renouvelables en Afrique de l’Ouest : nouveau contexte et nouvelles opportunités ». Cette table ronde est organisée par le Réseau « Actions parlementaires pour les énergies renouvelables », en partenariat avec le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) et la Commission européenne.

Ont pris part à l’évènement, une trentaine de parlementaires venant du Bénin, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal, ainsi que plusieurs acteurs nationaux, régionaux et internationaux, travaillant dans le développement du secteur des énergies renouvelables au niveau de la région ouest africaine. Elle est organisée par le Parlement du climat. «Pour accompagner le développement des énergies renouvelables, tous les pays doivent nécessairement se doter d’un cadre juridique et règlementaire incitatif », a conclu M. Niasse.

Moctar FICOU VivAfrik

Laisser un commentaire