EthiCarbon Afrique ®, une initiative de révolution énergétique en Afrique

0

Née du partenariat entre Energies 2050 et SABER-ABREC, EthiCarbon Afrique ® se présente comme une entité qui a pour mission de présenter l’initiative solidaire de ses sociétés mères afin de contribuer à la révolution énergétique africaine en finançant des projets concrets sur le continent, sobres en carbone et à forte valeur environnementale, sociale et éthique.

Dans un communiqué parvenu à VivAfrik, les fondateurs de EthiCarbon Afrique ® notent que leur objectif est de « lutter contre les conséquences des changements climatiques dont le continent africain est la première victime » afin de renverser la tendance. Pire, ajoutent-ils « l’Afrique possède un véritable trésor de ressources naturelles et humaines, notamment dans le domaine de l’énergie. Pour autant le continent reste confronté à une pauvreté énergétique caractérisée notamment par un accès inégal et des coupures fréquentes de courant ou dans l’approvisionnement ou encore un prix de l’énergie beaucoup trop cher (parfois le plus cher du monde !) par rapport au niveau de vie des populations ». Pour endiguer cette situation paradoxale, EthiCarbon Afrique ® appelle à « une véritable révolution énergétique, plus que jamais nécessaire pour garantir l’accès de tous à des services énergétiques de qualité. Elle doit conduire le continent à adopter massivement les énergies renouvelables et à s’engager sur une trajectoire d’efficacité et de sobriété énergétique. En parallèle, la question de l’adaptation aux effets néfastes du changement climatique, essentielle pour les pays africains qui y sont particulièrement exposés, doit recevoir l’attention qu’elle mérite » explique le texte.

ethiCarbonL’entité mise en place par Energies 2050 et SABER-ABREC ambitionne également d’aller au-delà des mécanismes carbones existants. Son initiative est donc de créer un outil innovant, de « solidarité carbone » au service de l’Afrique. Lancée le 6 décembre 2015, à Paris à l’occasion de la Conférence climat, ethiCarbon Afrique® a pour objectif de permettre à chacun, professionnel ou particulier, quel que soit son pays de résidence et son secteur d’activités, de calculer ses émissions de gaz à effet de serre et de les équilibrer sur la base d’un « prix éthique et solidaire » du carbone. L’argent ainsi collecté est ensuite utilisé pour financer des projets en Afrique. Si l’on se fie au communiqué, « les financements mobilisés sont utilisés, à parts égales, pour des projets d’ « atténuation »c’est-à-dire, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Ces projets permettront de contribuer à la lutte contre les changements climatiques et de soutenir l’Afrique sur le chemin d’un développement bas-carbone, résilient et solidaire et d’ « adaptation », c’est à dire, des projets permettant aux populations et communautés vulnérables de faire face aux effets néfastes des changements climatiques ». ethiCarbon Afrique® privilégie selon ses responsables les projets « mixtes » ayant des co-bénéfices aussi bien en matière d’adaptation que d’atténuation et accorde une importance particulière aux projets mis en œuvre par et pour les femmes africaines ou prenant en compte la question du genre. « Les premiers projets d’atténuation choisis pour alimenter l’initiative ethiCarbon Afrique® en crédits carbone certifiés ont été mis en œuvre par notre partenaire Aera Goup (ecosur afrique) par une petite installation d’hydroélectricité « au fil de l’eau » à Madagascar, par une centrale solaire photovoltaïque à l’Île Maurice et par un système de traitement des effluents d’une distillerie de canne à sucre en Ouganda » lit-on dans le texte. Qui renseigne que,  hormis ces projets, ceux d’adaptation s’inscrivant dans le cadre de l’initiative ethiCarbon Afrique® mis en œuvre par la société Aera Goup concernent la production et la fourniture de foyers améliorés au Ghana et en République Démocratique du Congo pour diminuer les besoins en bois de chauffe et contribuer à la lutte contre la pauvreté. L’initiative sera présentée au prochain Forum Carbone Africain à Kigali au Rwanda du 28 au 30 juin 2016 et à la 22ème Conférence climat (COP22) à Marrakech en novembre. « Nous aurons à Kigali l’immense plaisir de remettre les premiers « chèques carbones » à nos partenaires pour témoigner de leur engagement et soutien » conclut-on.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire