Tuta absoluta fait des heureux au Bénin et au Cameroun, le Nigéria pleure ses conséquences

0

L’épidémie de Tuta absoluta que connaît actuellement la production nigériane de tomates fait les affaires du Cameroun et du Bénin. En effet, les importations en provenance de ces deux pays permettent à la première économie d’Afrique de soulager quelque peu la pénurie qu’elle connaît actuellement.

A en croire agenceecofin.com, le Nigéria qui consomme annuellement quelque 2,3 millions de tonnes de pommes d’amour, n’en produit ordinairement que 1,8 million. Cependant, l’épidémie qui a dévasté les récoltes nigérianes a contraint le pays à importer environ 70% des tomates actuellement disponibles sur le marché. Cependant ces importations n’ont pas eu un impact sur les prix du fruit qui varient entre 28 000 nairas et 40 000 nairas le panier, contre 26 000 nairas avant la crise. Au détail, le prix du fruit a explosé, augmentant de 400%. Il faut rappeler que les tomates constituent 18% de toute la consommation de légumes du pays et que cette crise constitue donc une épine dans le pied des autorités.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire