Des journalistes burkinabés à l’école des changements climatiques

0

Une dizaine de journalistes burkinabés sont réunis en atelier du 26 au 27 juillet 2016 autour du thème des changements climatiques. L’initiative est de l’Association des journalistes du Burkina (Ajb) en partenariat avec le bureau Afrique de la Fédération internationale des journalistes (Fij / Afrique). Objectif, familiariser les hommes et femmes de médias au concept du changement climatique pour un meilleur traitement de l’information relative à cette thématique.

Si l’on se fie à burkina24.com, économie verte, changement climatique, diplomatie environnementale sont autant de concepts et de notions auxquels les journalistes seront initiés au cours des 48 heures de l’atelier organisé, en partenariat avec la Fij / Afrique (représenté à Ouagadougou ce 26 juillet par Thomas Sy) par l’Ajb. Selon le secrétaire général de l’Association, Boukary Ouoba, il est nécessaire que les journalistes burkinabés soient au fait de ce phénomène auquel le Burkina Faso n’échappe pas. Et à ce propos, les informations données par le directeur général de l’économie verte et du changement Lamine Ouédraogo, qui a participé à la cérémonie d’ouverture de l’atelier au nom du ministre en charge de l’environnement, sont parlantes. Il s’agit notamment de la tendance à une diminution des pluies, marquée par une extension des pluies par le début et la fin (moins de pluies en juillet-août et plus en octobre), les pluies diluviennes fréquentes et des poches de sécheresse. Le Burkina assiste également à une hausse de températures maximales et minimales de 2,5° C à 5° C. « Le Pays des hommes intègres » n’est donc pas épargné par les changements climatiques. Il est par conséquent important que ses habitants en soient informés, notamment sur les causes, les manifestations, les conséquences et les stratégies de lutte, par des hommes et des médias qui en maîtrisent les contours.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire