Quand Jonathan Pershing prône l’intégration de l’agriculture dans les échanges de la COP22

0

Le 28 Juillet à Rabat, lors de son entretien accordé à Aziz Akhannouch (ministre de l’agriculture et de la pêche maritime), Jonathan Pershing (envoyé spécial des États-Unis pour les changements climatiques) a souligné, lors de sa visite au Maroc, l’importance d’intégrer l’agriculture dans les débats de la COP22. Selon M. Pershing, il semblerait que « Le secteur agricole et les forêts contribuent aux émissions de gaz à effet de serre à hauteur d’environ 30% » a-t-il déclaré à agrimaroc.ma.

L’agriculture sera au centre des débats sur l’environnement et sur le développement durable lors de la COP22 qui est prévue du 07 au 18 novembre 2016 à Marrakech. « Aujourd’hui, on doit mettre les moyens nécessaires pour favoriser l’adaptation et encourager l’agriculture parce qu’elle constitue l’une des solutions pour la problématique de l’environnement », a précisé Aziz Akhannouch. Le Maroc a proposé l’initiative du Triple A qui vise l’insertion de trois programmes dans l’agenda des solutions contre le réchauffement climatique. Le premier a pour objectif l’amélioration des fertilités des sols, de la capacité de séquestration du carbone dans les sols et de la reconversion vers l’arboriculture. Le second projet portera sur la maîtrise durable du continent de l’eau dans l’agriculture, tandis que le troisième permettra l’amélioration de la gestion des risques climatiques dans le secteur agricole.

Moctar FICOU / VivAfrik

Laisser un commentaire