La biomasse, nouvelle source d’énergie en Swaziland

0

Le Swaziland, petit pays d’Afrique australe enclavé par l’Afrique du Sud et bordé par le Mozambique, se lance dans la filière biomasse. Le Royaume compte construire une centrale à biomasse d’une capacité de 35 mégawatts (Mw) qui devrait être opérationnelle d’ici à trois ans, et permettre de satisfaire 28% de ses besoins en électricité.

Selon lenergiedavancer.com, le Swaziland, dont plus de 76% de l’approvisionnement en électricité provient des importations, principalement en provenance d’Afrique du Sud, a connu ces dernières années un doublement des coûts d’importation de l’électricité. Ceci combiné avec la baisse du coût des technologies des énergies renouvelables rend ces dernières plus compétitives que jamais dans un pays qui dispose de ressources biomasse et solaire très importantes. L’Evaluation des énergies renouvelables (Rra) au Swaziland indique que la bagasse, un sous-produit de l’industrie sucrière locale, pourrait permettre de faire face à la moitié de la demande nationale d’électricité, tandis que l’énergie solaire pourrait contribuer de manière substantielle à la demande restante. Le nouveau projet de centrale en question, dont les études de faisabilité démarreront bientôt, permettra dans un premier temps au pays de satisfaire 28% de sa demande électrique à l’horizon 2019.

Le Cameroun encourage la valorisation énergétique de la biomasse

« Notre compagnie s’attelle actuellement à maximiser la valeur de nos forêts tout en laissant un impact positif sur le pays et en participant à sa croissance », explique Kelly Cure, la directrice des projets stratégiques de la Montigny investments, une entreprise forestière locale impliquée dans le suivi des études de faisabilité. « Nous nous sommes rendus compte que notre compagnie pouvait fournir près de 30% de l’énergie consommée dans le pays. Selon nos projections, 30 des 35 mégawatts (Mw) produits seront injectés dans le réseau électrique national tandis que les 5 Mw restants seront utilisés pour la satisfaction de nos besoins énergétiques internes », poursuit la responsable. Montigny exploite 60 000 hectares de forêts dans le pays. Selon les estimations de l’entreprise, l’industrie du bois et celui du sucre pourraient permettre la production de 150 Mw d’énergie au Swaziland chaque année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here