Après avoir vaincu le déficit énergétique, l’Eskom s’attaque aux accidents dus à l’électricité

0

L’Eskom, la compagnie sud-africaine en charge de la fourniture de l’électricité, a entamé aujourd’hui un programme de sensibilisation visant à éduquer l’ensemble de ses clients sur les bases d’un usage sûr et responsable de l’électricité.

« Nous apprenons souvent que des personnes sont blessées et parfois meurent des suites d’une utilisation non sécurisée de l’électricité. Le fait le plus troublant est que la majorité des victimes de ces accidents sont des enfants. Nous voulons donc en finir avec ce phénomène qui est principalement entretenu par des connexions illégales et des câbles de connexions trop bas.», a affirmé Jace Naidoo, le responsable de la sécurité et de la santé à l’Eskom. Si l’on se fie à agenceecofin.com, la campagne de sensibilisation qui s’étendra sur une semaine, s’effectuera sur toute l’étendue du territoire national. Selon les données de l’Eskom, les régions les plus touchées par les accidents électriques sont : Eastern Cape, KwaZulu Natal, Limpopo et Gauteng. Les populations seront informées sur les bases d’une utilisation saine de l’électricité ainsi que les risques associés au vol de l’électricité, au sabotage des compteurs électriques, au court-circuitage du réseau électrique et aux connexions illégales.

Une ligne téléphonique verte (08600) sera également mise à la disposition des populations pour rapporter les cas de connexion et d’utilisation illégales de l’électricité. « En cas de connexion illégale, le danger guette, non seulement les auteurs de telles pratiques, mais également le reste de la communauté. De plus, ces raccordements clandestins consomment plus d’électricité que prévu pour les réseaux concernés, ce qui alourdit les factures des consommateurs dûment connectés et peut entrainer des coupures d’électricité.», a expliqué M. Naidoo.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here