L’AMS et la GGGI s’unissent pour le développement des villes secondaires vertes au Sénégal

0

En collaboration avec l’Association des maires du Sénégal (Ams), l’Institut mondial pour la croissance verte (Gggi) a organisé un atelier régional sur les directives pour le développement des villes secondaires vertes au Sénégal. La rencontre a été présidée par le ministre de l’environnement et du développement durable, Abdoulaye Baldé, avec comme but de développer une nouvelle approche écosystémique basée sur le dialogue et la concertation avec l’ensemble des acteurs pour la promotion des villes secondaires du Sénégal, a-t-on appris de sen360.fr.

En outre, le projet va prendre en compte des préoccupations environnementales et énergétiques, afin de transformer les défis urbains en opportunités. Mais aussi proposer des directives pour développer des villes compactes, résilientes et sobres en carbone et qui consomment moins d’espace, moins d’énergie, moins d’eau, moins de ressources naturelles et qui produisent moins de déchets. Selon le ministre Abdoulaye Baldé, « une gestion environnementale intégrée et inclusive est nécessaire pour un développement harmonieux du territoire national. C’est la raison pour laquelle un des axes de collaboration défini entre le gouvernement du Sénégal et l’Institut mondial pour la croissance verte (Gggi) se focalise sur le développement des villes secondaires vertes ».

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here