Hakima El Haite dresse son bilan environnemental à la veille de la COP22

0

Le département de l’environnement, qui se prépare à accueillir en novembre prochain la COP22 dresse son bilan environnemental à quelques semaines de l’événement planétaire sur le climat, indique huffpostmaghreb.com.

Mardi 4 septembre, la ministre marocaine chargée de l’environnement, Hakima El Haite, a fait le point sur l’état d’avancement de la nouvelle stratégie écologique voulu par son pays. Selon elle, des « étapes significatives ont été franchies dans le domaine du développement durable » avec la mise en place notamment de la loi-cadre de la charte nationale de l’environnement et du développement durable. La mise en place d’un cadre juridique dans ce domaine vise avant tout à « préserver la biodiversité et l’équilibre des écosystèmes, notamment des zones côtières et nappes phréatiques », et à « protéger le patrimoine naturel, culturel et les sites historiques, archéologiques et les paysages, tout en réhabilitant les zones polluées ou détériorées », a indiqué la ministre. Le cadre juridique en question date de 2014. « Dans son discours pour la fête du trône en 2009, le roi avait demandé au gouvernement la préparation d’un projet de charte nationale de l’environnement et de développement durable. Cette charte a été donc préparée, discutée et adoptée. Aussi, dans le discours du trône de 2010, le roi avait demandé au gouvernement que cette charte soit incluse dans un texte de loi, chose qui a été faite », nous expliquait en juillet dernier, Rajaâ Chafil, directrice de l’Observatoire des études et de la planification au sein du ministère chargé de l’environnement et secrétaire général du Conseil national de l’environnement (Cne).

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here