Les ONG sénégalaises, hôtes du pôle société civile du comité de pilotage de la COP22

0

Une délégation du pôle société civile du comité de pilotage de la 22è conférence des parties à la conférence cadre des nations unies sur les changements climatiques (COP22), menée par le Conseil national des droits de l’Homme (Cndh), s’est réunie, vendredi à Dakar, avec des ONG sénégalaises intéressées par les questions de l’environnement et du changement climatique, informe atlasinfo.fr.

Cette mission a été l’occasion pour la délégation marocaine de présenter aux ONG sénégalaises les modalités de participation à la COP22 à travers, notamment, l’élaboration de projets thématiques et plans d’actions, de même qu’elle a servi d’espace d’échange entre associations et réseaux de tous bords, afin d’exprimer leurs attentes vis-à-vis de ce sommet planétaire. « Cette mission ambitionne de montrer à la société civile sénégalaise et africaine que la COP22 la concerne et qu’elle est une priorité pour le comité de pilotage et les organisateurs. Nous voulons la mobiliser et lui exprimer que nous comptons sur sa présence à la COP22 afin qu’elle puisse défendre les intérêts de notre continent », a confié à la MAP, M. Othman Boucetta, de la direction de la coopération et des relations internationales du Cndh. « Nous souhaitons que ces ONG puissent présenter des activités et propositions concrètes afin que la participation africaine soit visible et efficace », a-t-il dit, faisant savoir que le Sénégal constitue la 15è étape d’une tournée africaine qui a débuté en août dernier. « Nous ambitionnons nous rendre à 5 ou 6 autres pays afin de faire un tour assez large des sociétés civiles africaines », a-t-il ajouté. Les travaux de cette mission ont été marqués par un débat riche et fructueux portant, entre autres, sur les enjeux de la COP22 et ses objectifs.

Après avoir présenté, tour à tour, leurs expériences et attentes vis-à-vis de la COP22, les représentants des ONG participantes à cette rencontre ont soulevé, en particulier, la question de prise en charge de leur participation à ce sommet et les modalités de bénéficier de stands et espaces aménagés sur place afin de pouvoir présenter leurs activités.

Moctar FICOU / VivAfrik

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here